Blogue

par Julien Mbony

Résumé de ma présentation sur le Blockchain au WAQ15

Voici un résumé de la présentation sur les perspectives de développement du Bitcoin que j’ai donné au WAQ15 le 20 mars 2015.

Démonstration avec la machine Bitcoin

J’ai débuté la présentation en transférant un billet de 5 dollars en bitcoin à l’aide de la machine Lamassu et les personnes présentes ont pu voir la transaction en temps réel sur internet. J’en ai profité pour décrire l’innovation derrière cette monnaie virtuelle, le « Blockchain » : c’est un registre public décentralisé contenant toutes les transactions qui n’est au contrôle d’aucune autorité. Cette technologie est la solution à au moins 3 enjeux majeurs que nous sommes en train de vivre actuellement : la sécurité, la transparence et la liberté.

Sécurité

Aujourd’hui, on apprend que nous sommes surveillés et espionnés par nos gouvernements (révélations de Snowden), que nos informations personnelles sont vendues pour fins de pub sans notre consentement et que pour faire transactions monétaires, nous sommes obligés de fournir une quantité innombrables d’informations personnelles. Au cours de la présentation, j’ai présenté 3 nouvelles applications qui ont été développées à l’aide du Blockchain pour nous permettre d’avoir des communications cryptées (GetGems) et de stocker de l’information de manière décentralisée (Storj et Maidsafe).

Transparence

Chaque fois que nous faisons affaires avec une entreprise, nous devons leur faire confiance entre autres pour la sécurité de nos informations qu’on leur donne et pour la stabilité de la politique mise en place (FAQ). Malheureusement, l’histoire nous montre que nos informations peuvent être piratées (Sony) et que les entreprises modifient constamment la FAQ à leur guise (Facebook).

Le Blockchain vient redéfinir le concept de « confiance » : on n’en a plus besoin pour communiquer puisque ce réseau est public et peut donc être vérifié par tout le monde! La modification d’une règle dans ce système doit être approuvée par la majorité des utilisateurs (principe de consensus). Avec cette technologie, il est maintenant possible de développer un système de vote électronique (followmyvote.com) et d’introduire des contrats intelligents qui ne requièrent pas d’intermédiaire pour être exécutés.

smartcontracts

Ethereum et Counterparty sont des plateformes de développement de « smart contracts » pour le transfert de plusieurs types d’actifs de manière peer-to-peer

Liberté

La neutralité d’internet est constamment remise en question par les temps qui courent. Certains gouvernements censurent carrément l’accès à internet à leur peuple par crainte de perdre le contrôle sur eux.  Nous avons donc besoin de nouvelles structures décentralisées qui échappent au contrôle et à la censure gouvernementale : Le Blockchain va donc nous permettre de faire du commerce (Openbazaar) et de se financer de manière peer-to-peer (BTCJam et LightHouse) sans aucune restriction. Ces plateformes seront surtout utiles aux 2,5 MM de personnes dans le monde qui n’ont pas accès aux services bancaires de base pour toutes sortes de raisons.

Impact sur les modèles d’affaires

Tout comme pour internet, le Blockchain risque de bouleverser sur plusieurs modèles d’affaires en même temps. En fait, tout modèle économique avec un intermédiaire qui offre un service ou une plateforme en échange d’une commission ou un frais sera touché par ce réseau peer-to-peer. Cette technologie permettra de redistribuer les parts dans les différents marchés et ainsi réduire les inégalités sociales…

Où en sommes-nous?

adoption

Avant que le Bitcoin entre dans les secteurs 3 et 4 d’adoption massive, il fait face à un obstacle majeur : la résistance au changement. En effet, c’est la première fois de l’histoire humaine que nous avons une monnaie dont les utilisateurs ont le contrôle. C’est un changement du cadre de référence qu’il faut donc laisser le temps aux personnes d’assimiler…

Quoiqu’il en soit, plus de 100 000 commerçants en ligne acceptent le bitcoin comme moyen de paiement à travers le monde pour profiter de ses avantages.

À lire: 5 raisons pourquoi les entreprises acceptent le bitcoin?

Des communautés d’adeptes sont en train de se former un peu partout dans le monde. Ici à Québec, j’ai participé dernièrement à la formation de Crypto Québec, un organisme à but non lucratif qui organise une fois par mois des rencontres de type table ronde où plusieurs thèmes reliés aux cryptomonnaies sont traités.

Conclusion

Le bitcoin est une expérimentation qui dure depuis 6 ans pour nous démontrer qu’un système décentralisé est viable! C’est la plus grande révolution après internet puisque sa technologie (le Blockchain) va pouvoir être appliquée dans plusieurs domaines d’affaires.

C’est cette VISION qui m’a motivé à me lancer en affaires (Aleny) afin de participer au développement de cette technologie dans notre belle région du Québec.

Merci et à bientôt!

Julien Mbony

Fondateur, Aleny