Blog

par Julien Mbony

« L’adoption massive du Bitcoin perturberait la politique monétaire du Royaume Uni »

La Banque centrale d’Angleterre a divulgué les résultats d’une 2ème étude qu’elle a conduite sur le Bitcoin au cours de l’année 2014. Ses conclusions ne sont pas favorables:

  • L’adoption massive du Bitcoin menacerait la stabilité des prix et l’activité économique du pays. En effet, la Banque Centrale ne serait plus en mesure de contrôler l’inflation si, dans un cas extrême, les biens et services étaient tous vendus/achetés en Bitcoin.
  • Il est peu probable que cette monnaie puisse être utilisée comme moyen principal de paiement à cause de la volatilité de son prix et du risque de diminution des revenus des mineurs au fil des années.
  • Le Bitcoin pourrait être considéré strictement comme une monnaie s’il répond aux 3 critiques: réserve de valeur, médium d’échange et unité de compte. Le Bitcoin est utilisé comme valeur refuge et comme médium d’échange, mais pas comme unité de compte car aucune entreprise ne fait sa comptabilité dans cette devise.
  • L’utilisation actuelle du Bitcoin ne pose aucune menace aux autres systèmes financiers, mais sa croissance peut avoir des répercussions négatives sur la volatilité des prix dans les autres économies.

Les crypto-monnaies sont très populaires au Royaume Uni par les temps qui courent. Ce pays est 5ème rang quant au nombre de portefeuilles Bitcoin qui sont téléchargés par la population depuis le début de l’année 2014. De plus, 4 guichets Bitcoin ont été installés au Royaume Uni et ils sont de plus en plus populaires. Un opérateur d’une de ces machines installée dans une épicerie en banlieue de Londres dit avoir vendu près de 38 000$ en Bitcoins en un mois (août 2014)!