Blog

Points de vue sur le Bitcoin

Comment favoriser l’adoption du Bitcoin par les entreprises, sans faire baisser le prix…

Depuis un an, il y a un boom dans le nombre d’entreprises qui acceptent le Bitcoin comme moyen de paiement pour la vente de biens et services. Pour se protéger contre la volatilité du cours, elles font affaires avec des intermédiaires, tels que Bitpay et Coinbase, qui permettent aux commerçants de convertir les bitcoins reçus en monnaie locale.

Il y a 2 gros inconvénients à ce service de conversion de bitcoins, même si dans certains cas son utilisation par les compagnies est gratuite :

Premièrement, ce plan d’affaires s’adresse uniquement aux commerces qui ont un compte de banque pour y déposer les fonds. Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, malheureusement, il y a plusieurs pays à travers le monde où une grande proportion de la population n’a pas accès aux services bancaires de base. Dans ce sens, Bitpay et Coinbase ne peuvent pas faire affaires avec ces gens qui ont le plus besoin du Bitcoin.

people

En rouge, ce sont les pays dont une grande proportion de la population est pauvre… 

Deuxièmement, le fait que les commerçants ne conservent pas les bitcoins met, en quelques sortes, de la pression à la baisse sur le cours de cette monnaie. En effet, payer un commerçant des bitcoins qu’il va directement convertir en dollar revient au même que les vendre soi-même sur un site d’échanges.

Il faut donc trouver des solutions pour amener les entreprises à conserver les bitcoins dans l’écosystème des cryptomonnaies, sans qu’elles aient à s’exposer à la volatilité de leur cours.

Voici donc 2 propositions :

Bitshares

Au fil des années, de nombreuses cryptomonnaies ont été développées à partir du protocole du Bitcoin. C’est le cas de Bitshares qui est, à la fois, une monnaie et une plateforme décentralisée sur laquelle des applications ne requiérant pas d’intermédiaire pour fonctionner (ex: contrats intelligents) peuvent être créées.

Les bitshares ne sont pas faits pour être échangés par les commerçants, comme c’est le cas avec le Bitcoin, cette monnaie agit plutôt comme un collatéral (forme de couverture) à l’actif sous-jacent qui est relié.

À l’aide de la plateforme Bitshares, les commerçants peuvent entres autres se protéger contre la volatilité du prix du bitcoin en transférant leurs fonds dans un actif comme le BitUSD. Ce contrat de couverture fixe la valeur du bitcoin par rapport au dollar US. Par exemple, si on met 200$ dans un tel actif pendant 3 mois, au moment de retirer les fonds, on recevra une valeur de 200$,  quel que soit la valeur du Bitcoin à ce moment. En fait, c’est le nombre de BTC qui variera et non la valeur du collatéral.

bitusd

Source: Bitsharesblocks.com

Comme illustré sur l’image ci-haut, des produits dérivés ont été créés sur la plateforme Bitshares pour se couvrir contre la volatilité du prix du Bitcoin, tout en restant dans l’écosystème des cryptomonnaies!

« Portefeuilles multi »

Quelques applications pour le stockage de plusieurs cryptomonnaies commencent à faire leur apparition sur le marché. Les plateformes de Hive, CoinLeap et Coinomi sont disponibles gratuitement sur Appstore et Googleplay.

Le défi sera d’incorporer l’option de convertir directement les cryptomonnaies dans les portefeuilles multi, sans avoir à passer par un site d’échanges où on s’expose aux risques de piratages.

Par exemple, l’intégration d’un service comme celui de Shapeshift dans ces applications permettrait aux commerçants qui ne veulent pas s’exposer à la variation du cours du bitcoin de convertir leurs fonds directement en BitUSD (Bitshares) ou dans une autre cryptomonnaie.